Big Fernand : L'atelier du Hamburgé

/ 07:43

Durant mon court séjour à Paris, j'ai pu faire la connaissance de Big Fernand ! Et ce que je peux vous dire, c'est qu'avec chéri nous avons tout de suite été interpellé par ces quelques mots : L'atelier du Hamburgé. Il n'en fallait pas moins que cette petite blague pour nous faire entrer... ha oui et puis l'odeur délicieuse qui se dégageait des fourneaux.


Chez Big Fernand, le hamburger ou plutôt le "hamburgé" c'est tout un art et une éthique. De la viande de qualité et du fromage produit en France, des frites et des sauces maisons et un sens de l'humour qui vous met dans l'ambiance tout au long de votre visite. Voilà tout ce que promet ce restaurant ! Et les promesses sont tenues. 

Le personnel est d'une gentillesse et d'une efficacité à toute épreuve et la touche d'humour dont ils font preuve laisse à penser que la franche rigolade et l'entente parfaite font parti de leur mode de travail. Nous avons opté pour la "Big Formule" à 18 euros et nous avons été rassasiés. Nous avons tous les deux jeté notre dévolu sur le "Bartholomé" avec un godet spéculoos/framboise. Et qu'est-ce que c'était bon ! Un seul regret de ma part : ne pas avoir goûté aux "Elixirs d'Archibald Fernand" dont les parfums avaient l'air aussi atypiques que délicieux. Mais ce sera pour la prochaine fois ! 

La déco de ce restaurant lui donne des allures de cantine branchée où il fait bon se retrouver entre amis. Il y a même des petits messages humoristiques sur les tabourets mais, sans vous spoiler, je vous laisserais les découvrir par vous même. Je vous laisse d'ailleurs l'adresse de leur site web où vous pourrez retrouver toutes leurs localisations, je suis sûre qu'il y en a un proche de chez vous... Alors foncez chez Big Fernand et donnez lui le bonjour de ma part ! 





© Toutes les photos proviennent du Twitter Officiel de Big Fernand ainsi que du site internet des Galeries Lafayettes Boulevard Haussemann à Paris. 

Durant mon court séjour à Paris, j'ai pu faire la connaissance de Big Fernand ! Et ce que je peux vous dire, c'est qu'avec chéri nous avons tout de suite été interpellé par ces quelques mots : L'atelier du Hamburgé. Il n'en fallait pas moins que cette petite blague pour nous faire entrer... ha oui et puis l'odeur délicieuse qui se dégageait des fourneaux.


Chez Big Fernand, le hamburger ou plutôt le "hamburgé" c'est tout un art et une éthique. De la viande de qualité et du fromage produit en France, des frites et des sauces maisons et un sens de l'humour qui vous met dans l'ambiance tout au long de votre visite. Voilà tout ce que promet ce restaurant ! Et les promesses sont tenues. 

Le personnel est d'une gentillesse et d'une efficacité à toute épreuve et la touche d'humour dont ils font preuve laisse à penser que la franche rigolade et l'entente parfaite font parti de leur mode de travail. Nous avons opté pour la "Big Formule" à 18 euros et nous avons été rassasiés. Nous avons tous les deux jeté notre dévolu sur le "Bartholomé" avec un godet spéculoos/framboise. Et qu'est-ce que c'était bon ! Un seul regret de ma part : ne pas avoir goûté aux "Elixirs d'Archibald Fernand" dont les parfums avaient l'air aussi atypiques que délicieux. Mais ce sera pour la prochaine fois ! 

La déco de ce restaurant lui donne des allures de cantine branchée où il fait bon se retrouver entre amis. Il y a même des petits messages humoristiques sur les tabourets mais, sans vous spoiler, je vous laisserais les découvrir par vous même. Je vous laisse d'ailleurs l'adresse de leur site web où vous pourrez retrouver toutes leurs localisations, je suis sûre qu'il y en a un proche de chez vous... Alors foncez chez Big Fernand et donnez lui le bonjour de ma part ! 





© Toutes les photos proviennent du Twitter Officiel de Big Fernand ainsi que du site internet des Galeries Lafayettes Boulevard Haussemann à Paris. 
En voir plus...

Pour commencer ce blog en beauté, je tenais à vous parler de design et d'architecture qui est avant tout mon sujet de prédilection. Nous commençons cette série de portraits par un couple de jeunes architectes parisiens plus connu sous le nom de "Heju". Alors Heju qu'est-ce que c'est ? Cette appellation est finalement proche d'un acronyme car elle provient de la contraction des prénoms des deux architectes : Hélène et Julien. Admirateurs de style scandinave, ce nom n'est pas sans rappeler les sonorités de ce pays. Plongeons dans cet univers doux et pastel.


Pour commencer ce blog en beauté, je tenais à vous parler de design et d'architecture qui est avant tout mon sujet de prédilection. Nous commençons cette série de portraits par un couple de jeunes architectes parisiens plus connu sous le nom de "Heju". Alors Heju qu'est-ce que c'est ? Cette appellation est finalement proche d'un acronyme car elle provient de la contraction des prénoms des deux architectes : Hélène et Julien. Admirateurs de style scandinave, ce nom n'est pas sans rappeler les sonorités de ce pays. Plongeons dans cet univers doux et pastel. 

Rencontrés sur les bancs de l'école d'architecture de Strasbourg en 2009 et diplômés en 2014, ces deux architectes de 23 ans ne se limitent pas seulement à la pratique de l'architecture. Ayant une passion et un goût certain pour le design et la décoration, ils se voient confier de plus en plus de réalisations diverses et variées. Sur leur site, nous pouvons nous plonger dans leurs projets aux tons pastels et à l'atmosphère douce et chaleureuse. Tout ici respire la sérénité et le bonheur. Leur mot d'ordre est de faciliter le quotidien en s'inspirant de la beauté des choses simples. 

Grâce à cette sélection de photos, vous pouvez avoir un aperçu de leurs projets récemment réalisés et qui interviennent dans les différents champs de la création. Tantôt une rénovation d’une cour intérieure pour la boutique de prêt-à-porter parisienne "Des Petits Hauts", tantôt la création d'une pièce unique de design Made in France pour leur e-shop personnel, quelque chose me dit qu'ils n'ont pas fini de nous surprendre et de nous régaler de leur joli univers. 

Je vous invite à retrouver l'ensemble de leurs créations sur : le blog // le portfolio // le e-shop

Toutes les deux semaines, vous découvrirez un nouvel univers de création grâce à un portrait. N'hésitez pas à me faire part de vos jolies découvertes personnelles en commentaire.




© Toutes les photos viennent du blog Heju.

Zoom sur... HEJU

by on 08:30
P our commencer ce blog en beauté, je tenais à vous parler de design et d'architecture qui est avant tout mon sujet de prédile...



Malgré une chaleur accablante et une foule de monde qui grouillait dans tous les recoins de la ville, cet été j'ai eu la chance de partir en famille une journée à la conquête de la capitale portugaise. N'ayant pas eu le temps d'explorer la ville lors de mon atterrissage en début de séjour, nous avons donc choisi d'y retourner afin de pouvoir en profiter au maximum. Dans cet article, je vais vous faire découvrir les jolies choses que j'ai pu faire et voir là-bas au fil de ma journée.


La matinée a été plutôt active ! Il faut dire qu'on avait tellement hâte de découvrir tout ce que la ville avait à nous offrir. Dès notre arrivée, nous avons mis le cap sur le quartier de Belém, célèbre pour sa tour marquant l'entrée de la ville par l'océan Atlantique. Cet endroit regorgeait de surprises et notamment tous ces petits vendeurs de nourriture ambulants (cookies, frozen yogurts, jus de fruits frais... il y en avait pour tous les goûts !). Après avoir longé le monument des découvertes (en rénovation malheureusement) et le monastère, ainsi que le musée d'art contemporain de l'autre côté du grand boulevard, nous avions comme un petit creux. Et rien de tel pour combler notre faim que de courir dans la plus célèbre pâtisserie de la ville afin de déguster les délicieuses "Pastéis de Belém".
L'après-midi a été consacré à la visite de la vieille ville. Célèbre pour ses sept collines, Lisbonne offre le moyen de les atteindre grâce à différents funiculaires. Reconnaissables à leur couleur jaune et blanche et à leur mobilier en bois, ces transports permettent de grimper aux sommets des collines et d'admirer au passage les merveilleux tags dont les artistes de la ville recouvrent les murs. Mais les funiculaires ne sont pas l'unique moyen de transport de Lisbonne. Les tramways avec la célèbre ligne 28 (la plus ancienne de la ville) relient les points les plus importants de la capitale portugaise. Enfin, la journée s'est terminée par une halte au "Time Out Market", ancien marché rénové en halle ultra vivante où l'on peut déguster de la nourriture d'un peu partout dans le monde. 

Je suis littéralement tombée amoureuse de cet endroit branché aux codes graphiques séduisants et à l'ambiance survoltée. D'ailleurs une question me vient à l'esprit : aimeriez-vous que je vous présente ce lieu plus en détail dans un article "bonnes adresses" ? En attendant j'espère que cet article sur mon escapade à Lisbonne vous a plu et n'hésitez pas à me donner votre avis en commentaire. Je vous embrasse fort et je vous donne rendez-vous très vite pour un nouvel article. 






Bom dia LISBOA

by on 08:00
M algré une chaleur accablante et une foule de monde qui grouillait dans tous les recoins de la ville, cet été j'ai eu la chance...